Cameron Highlands: plantations de thé, paysages verdoyants…

Les Cameron Highlands sont situés à environ 200 km au nord de Kuala Lumpur. Cette région est connue pour les plantations de thé et ses couleurs verdoyantes. D’ailleurs, pensez à prendre un pull, la température dans cette zone descend entre 10° et 25°C, puisque que les Cameron Highlands se situent à 1600 mètres d’altitude. Cette fraîcheur vous changera de la chaleur étouffante de Kuala. Ce climat permet en plus de la culture de thé, celle de fraises et d’orchidées. Vous pourrez aussi trouver des fermes d’abeilles et de papillons…

Il est également possible de voir quelque chose d’un peu plus rare: la plus grande fleur du monde, nommée la Rafflesia. Il est difficile de la trouver puisque nous pouvons la voir que pendant sa floraison car elle ne possède pas de tige, de feuilles ou de racines. Elle peut mesurer jusqu’à un mètre de diamètre et peser jusqu’à 10kilos. Elle est pollinisée par les mouches qui sont attirées par son odeur : celle de viande en décomposition (autrement dit de cadavre) miaaam !

Bref, revenons en aux Cameron Highlands !J’avais vu beaucoup de photos de voyageurs là-bas, j’avais extrêmement envie d’y aller et de voir ce vert splendide de mes propres yeux ! Nous y sommes allés le 25 décembre, quel beau cadeau de Noël…

En partant de France, on avait prévu de s’y rendre mais on ne savait pas comment y aller depuis Kuala Lumpur. N’étant en Malaisie qu’une dizaine de jours, nous avions peur de perdre pas mal de temps en y allant en bus. On hésitait entre le bus et louer une voiture. (Pour tous ceux qui souhaitent y aller par bus c’est effectivement possible, je vous donne toutes les informations en bas de l’article dans la partie : Budget/ Conseils). Finalement, des amis qu’on a rencontrés lorsqu’on vivait en Malaisie, il y a 19 ans, nous ont offert un véhicule et un chauffeur pour nous y rendre et nous amener sur Lumut par la suite, ils sont géniaux… Encore merci à eux. Le plan initial était de prendre le ferry à Lumut et dormir sur l’île de Pangkor le soir même. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu, je vous laisse lire la suite.

Récit de voyage aux Cameron Highlands

 

On part de Kuala Lumpur, le chauffeur est très gentil. Plus on avance, plus il pleut, plus la brume est épaisse et la route sinueuse. On commence à se demander si on va les voir ces plantations avec tout ce brouillard. La route commence à être inondée, des arbres sont tombés aïe ça ne sent pas bon…

On continue tout de même, le chauffeur a un œil tout rouge qui commence à gonfler. On se dit qu’on n’y arrivera jamais. On se rapproche des plantations et on arrive dans un bouchon, on a aucune idée de la longueur de ce bouchon ni de la distance exacte pour arriver aux plantations de thé. Le chauffeur n’a pas de réseau pour regarder.

On avance de quelques mètres toutes les 5minutes. Plus qu’à prendre notre mal en patience. Après 1h30 dans ce bouchon de seulement quelques kilomètres on aperçoit les plantations de thé entre les arbres : ça a l’air sublime !! Si contente d’y être arrivée.

Le chauffeur voulait continuer et nous emmener un peu plus haut car apparemment les plantations suivantes étaient encore plus belles mais voyant qu’il était plus de 16h et on avait lu que beaucoup fermaient à 16h nous avons préféré rester explorer celles-ci. Faut pas trop en demander sinon on se retrouve sans rien 😀

Il s’agit des Bharat Tea Plantations, le 2ème producteur local. L’entrée est de 2RM par personne pour aller se balader dans les plantations de thé. Il fait frais quand on vient de Kuala Lumpur. Il fait environ 20 degrés. On en prend plein la vue, le vert est vraiment magnifique et les plantations s’étendent à perte de vue. Je ne sais pas si c’est parce que nous sommes arrivés tard ou bien parce qu’il pleut ou alors ce n’est pas la période mais il n’y a personne ! On croise simplement deux autres personnes qui se baladent au milieu du thé. Ça rend le paysage encore plus majestueux.

 

  On se renseigne ensuite sur le processus : les feuilles de thé sont ramassées, puis triées et pressées afin d’y extraire le jus. Ensuite elles sont de nouveau triées et séchées.

Est-ce que ça vaut le coup d’aller jusqu’aux Cameron Highlands ?

 

Le temps de trajet n’est pas négligeable surtout lorsqu’on n’a pas beaucoup de jours en Malaisie. Nous sommes venus pour 10 jours et nous avons souhaité y aller. Selon moi, ces paysages valent le détour ! Pas pour y passer une semaine mais rien qu’une journée et une nuit (ou si vous êtes vraiment super pressés comme nous et que les heures de bus/voiture ne vous font pas peur, alors venez juste pour la journée). Ces paysages ne ressemblent à aucun autre en Malaisie.

En ce qui concerne les autres visites (fraises, abeilles, papillons), je ne peux pas vous en dire plus car je ne les ai pas faites pour la simple et bonne raison que nous n’avions pas le temps.

Pour tous ceux qui sont allés aux Cameron Highlands, n’hésitez surtout pas à laisser votre avis en commentaire, ça m’intéresse et ça intéresse sûrement les autres voyageurs 🙂

 

__________________________________

Budget/ Conseils:

Hotel/ Guesthouse: nous n’avons pas dormi sur Cameron Highlands nous sommes venus pour la journée car nous étions en voiture, en bus ça n’aurait pas été possible. En revanche je sais que la plupart des voyageurs dorment à Tanah Rata, une ville qui s’apparente à une petite station de montagne.

Comment y aller/ repartir: c’est ici qu’on remarque une grande différence entre les voyages en sac-à-dos et ceux avec ma famille ahah. (Pourtant mes parents ont été de vrais backpackers il y a 20 ans. Si vous saviez tous les voyages qu’ils ont fait en stop.) En sac-à-dos on aurait pris un bus, là on est parti de Kuala en voiture avec un chauffeur et il nous a amenés jusqu’à Sitawian (à côté de Lumut pour prendre le ferry pour Pangkor). Si vous souhaitez faire le trajet en bus vous en trouverez depuis Kuala Lumpur, Penang etc. qui s’arrêtent à Tanah Rata. Un trajet KL-Tanah Rata coûte 35 RM et dure 4-5h. Vous pouvez le prendre à la station de bus Puduraya. Pour le retour vous pouvez demander à votre hôtel mais attention aux commissions qu’ils prennent. En ce qui concerne les horaires il y en a souvent puisque plusieurs compagnies existent et proposent toutes des horaires différents. Les bus sont pour la plupart du temps confortables et en bon état. Depuis Penang il vous faudra 5h à 7h (le week end) de bus pour rejoindre Tanah Rata.

Moyen de transports sur place: taxi, scooter, à pied… Le taxi nous a amenés devant une plantation de thé et nous l’avons visitée à pied.

Visites: le principal attrait est bien sûr le spectacle des plantations de thé ! De nombreuses plantations sont ouvertes au public, à vous de choisir la bonne. Les plus connues sont celles de Boh Tea Plantation. Pour vous y rendre, vous pouvez soit prendre un tour guidé ou bien simplement un taxi pour plus de liberté. Tout dépend de la façon de voyager de chacun, moi je préfère être indépendante. Avant de visiter Cameron Highlands j’avais parcouru des blogs de voyage qui préconisaient d’éviter les plantations de fraises, elles sont toutes petites par rapport aux nôtres, ou tout ce qui est abeilles et papillons… En revanche je serais bien allée visiter le Mont Gunchang.

Conseil: évitez d’y aller le week end si vous avez le choix, vous aurez moins de trafic sur la route et moins de monde dans les plantations, ce qui est toujours plus agréable !

A bientôt pour un nouvel article et bon voyage!

Nina

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire