Les alentours de Mandalay : Sagaing, Mingun, Inwa, U-bein

Il y a différents lieux à visiter autour de Mandalay. Il s’agit principalement de Sagaing, Mingun, Inwa (appelée aussi Ava) et le fameux pont U-Bein. En général les voyageurs en Birmanie combinent la visite de ces 4 sites en une journée. Vous vous demandez peut-être comment visiter les alentours de Mandalay quand on n’a pas de chauffeur ? Rien de plus simple, ne vous inquiétez pas, vous pouvez même le réserver sur place.

Quel transport pour visiter les alentours de Mandalay? Taxi ? Tuk-tuk ? Scooter ? Et combien ça coûte une journée avec chauffeur ?

Vous avez plusieurs options pour visiter les alentours de Mandalay. Les distances sont longues donc nous n’avons même pas songé au vélo. Vous pouvez louer un scooter ou faire appel à un chauffeur de taxi ou de tuk-tuk pour la journée qui vous amènera aux différents lieux à visiter. Nous avons demandé à notre hôtel, l’Orient hotel Mandalay (meilleur hôtel de notre séjour, 15€ la nuit) les prix pour réserver un taxi ou un tuk-tuk pour la journée. Ils appellent directement les chauffeurs pour leur demander. La journée de visite des alentours de Mandalay en tuk-tuk était à 30000K et 55000 kyats pour le taxi. Vu la pluie ou la poussière (lorsqu’il n’y a pas de pluie) et les kilomètres à faire dans la journée on a préféré prendre le taxi. (Voyage très luxe par rapport à nos premiers voyages en Asie il y a 5 ans ahah) On a négocié à 50000 kyats mais vu l’extrême gentillesse et bienveillance du chauffeur on lui a donné 50000 kyats. Voici ses coordonnées si vous le voulez : Lann – 09792797975.

Mingun & sa pagode blanche

On commence par le plus beau selon moi et que j’attendais impatiemment de voir de mes propres yeux : la pagode blanche, Paya Hsilbyume à Mingun. Cette pagode est incroyablement magnifique!! On croise 2 autres touristes et puis ensuite quelques moines mais personne d’autres. Ça change de la Thailande!! (attention j’adore la Thailande mais il y a juste énormément de touristes).

A Mingun il y a aussi une énorme cloche et un bâtiment en briques qui n’a pas été terminé (Paya Mingun).

Paya Mingun

Sagaing

Ensuite nous avons rejoint Sagaing. C’est en fait une colline où se tiennent des centaines de stupas. Notre très gentil chauffeur nous emmène devant le temple Umin Thounzeh. Aïe il a plu et il faut se déchausser, coucou les pieds marrons et les glissades. On en profite pour faire quelques photos devant ce joli mur bleu.

On continue la visite et on croise un petit garçon qui fait la manche, il lui manque une jambe et l’autre jambe est infectée… On ne sait pas entre donner de l’argent ou ne pas en donner, que faut-il vraiment faire, que s’est-il vraiment passé derrière ses blessures…

Inwa

C’est là que l’aventure commence! Pour rejoindre Inwa – aussi appelée Ava, ancienne capitale de la Birmanie – il faut prendre un bateau. 1500 kyats par personne pour l’aller-retour. On attend 30 minutes, on achète des chips car on n’a pas trouvé de restaurant sur la route. Enfin si, mais il ne valait mieux pas pour nous qu’on y mange au risque d’y laisser une partie de notre estomac. J’ouvre le paquet de chips, 5 chiens se précipitent sur moi. OK, je mangerai après. On monte finalement dans le bateau, avec 4 autres personnes.

On nous dit de descendre, ok, on se rend compte qu’on descend dans l’eau… Le village est inondé. On ne comprend pas trop ce qu’ils nous font faire, ils nous disent de monter dans une autre barque. Et de repayer 1000 kyats (60 centimes) chacun. Bon ok. Et deux birmans arrivent, ils commencent à pousser et tirer notre barque sur l’eau qui a envahi le village. C’est un peu gênant… Ils marchent dans l’eau et nous on se fait transporter pour ne pas se mouiller. Surtout que la barque ne peut pas accéder à la partie sèche du village, donc on descend au milieu. Bon et puis là, pas le choix, on enlève nos baskets et on continue à pied… dans l’eau marron – orange et des cailloux qui nous font des massages piquants sous les pieds…

Arrivés au sec, on se dit ça y est on va pouvoir découvrir Inwa. Pour tout vous dire, on avait regardé rapidement de quoi il s’agissait mais pas dans les détails on se réservait la surprise. On remet nos baskets et on tombe nez à nez avec des dizaines de calèches. Hors de question pour nous de monter sur une calèche, on avance à pied. On nous dit que c’est trop loin et que c’est inondé. On se rend vite compte que oui c’est inondé et les autres birmans nous confirment que les sites sont éloignés les uns des autres. On hésite à rebrousser chemin, repartir à pied dans l’eau puis reprendre la barque qu’on a attendu 30-40minutes. Bon, on n’est pas venu jusque là pour rien, on doit prendre une calèche pour continuer (10000 kyats). On monte, et on comprend que c’est la dame qui va décider quand on va s’arrêter. J’ai essayé de gratter quelques arrêts en plus, ça a fonctionné yes!! La balade sur les chemins de terre dure environ 2 heures. On voit de beaux temples, un monastère en teck, des rizières, des champs de bananiers…

Amarapura : le Pont U-bein

Dernière étape de la journée : le fameux pont u-bein. Ce majestueux pont en teck. La réalité était un peu différente de ce que l’on espérait… Il y avait beaucoup de monde autour et sur le pont. Mais surtout, l’eau est tellement montée qu’on dirait un tout autre pont. Il est normalement situé à plusieurs mètres au dessus de l’eau. Ce jour là il était comme ça :

Les barques innondées

On s’arrête donc pour boire une coconut et s’éloigner de la foule tout en ayant une vue sur le pont. Des bateaux proposent de vous amener faire un tour autour du pont pendant le coucher du soleil.

Mon avis sur Mingun, Inwa, Sagaing et U-Bein

C’est vraiment une journée à faire si vous venez visiter Mandalay. Et il faut bien une journée pour visiter ces quatre sites. Pour moi, coup de coeur pour la pagode blanche de Mingun et les paysages de Inwa! Dîtes-moi en commentaire ce que vous en avez pensé ou si vous avez des questions pour préparer votre voyage 🙂

Nina

Laisser un commentaire